Tai Ji Quan et tradition 03, pédagogie et Tui Shou

On l’a vu, l’art martial nécessite la confrontation (cf TJQ et tradition 02). La routine, la répétition d’un enchaînement, quel qu’il soit, trouve toujours une limite dans la progression du pratiquant. Si elle est perçue comme une fin en soi, elle monopolise du temps et de l’énergie sur des questions formelles (yang), en faisant oublier sur … Lire la suite

Tai Ji Quan et tradition 01

« Quan » signifie le poing et par extension l’art du poing, la boxe. Pourtant lors des apprentissages, notamment traditionnels, avec des experts chinois, on ne perçoit que rarement en quoi ces mouvements lents peuvent être d’une quelque efficacité martiale. Il faut en général avoir atteint un niveau « avancé » dans la pratique des enchaînements (tao lu) pour … Lire la suite