Pourquoi adhérer à une fédération ?

Les raisons pour adhérer à une fédération peuvent être de différents ressorts : politique, légal, sportif (éducatif) …

Le ressort politique est évident lorsque l’on est un club qui a besoin d’une salle municipale pour proposer ses activités.
Sur le point légal, la France, pays de la loi comme disent les chinois, est un cas particulier. Lorsqu’on pratique le Tai Ji Quan, par exemple, certain disent, non sans raison qu’il ne s’agit pas d’un sport. Mais le cadre légal français place le Tai Ji Quan dans les arts martiaux et les arts martiaux sont encadrés par le Ministère de la jeunesse et des sports et de la cohésion sociale. Le code du sport et les missions ministérielles attribuées aux fédérations sont un cadre important. Il est tout de même nécessaire de rappeler que nous sommes dans un pays ou existe le libre droit d’association. L’adhésion auprès d’une fédération est donc un acte volontaire.

C’est sur le dernier point, le ressort sportif (éducatif) qu’il est intéressant de s’attarder. Depuis des dizaines d’années, les arts martiaux chinois sont à la peine pour se fédérer autour d’une vision cohérente de la pratique. Pourtant depuis 1988, l’Association Nationale Chinoise de WuShu (CWA), représentante auprès du CIO (Comité Internationale Olympique) prône que le Wushu est un, que l’on pratique l’interne, l’externe, les arts traditionnels ou régionaux, les styles modernes etc…

Le rôle d’une fédération sportive est de promouvoir, organiser et favoriser la qualité de la pratique sur le territoire. Pour ce faire, son projet doit se décliner principalement dans des actions éducatives de formation et d’évaluation  et, pour le côté médiatique et sportif, de compétition.

Lorsqu’un club s’affilie à une fédération, il accepte et adopte la vision que celle-ci lui propose pour le développement de sa pratique. En retour, il pourra faire bénéficier à ses élèves des formations et évaluations dispensées par la fédération, et en bénéficier aussi lui-même.  Mais cela se fait, dans toutes les fédération, par l’affiliation du club et la prise des licences. C’est cet engagement qui permet de récolter les fonds nécessaires à la mise en place du programme de la fédération.

Pour les élèves, prendre la licence permet, au delà des cours dispensés au sein du club, de participer à tout type de manifestation fédérale, bien au-delà du giron restreint de la compétition : stages, formations, et certifications de niveaux techniques, rencontres non compétitives… Cela permet de rencontrer autour de la pratique d’autres professeurs, d’autres approches et enrichit la culture générale, énergétique et martiale.
En prenant la licence, les élèves permettent à ces manifestations d’être organisées, et au mouvement fédéral de continuer sa mission, à savoir l’amélioration du niveau de la pratique, sous ses aspects quantitatifs et qualitatifs.
Prendre une licence, au-delà du règlement intérieur de la fédération est donc un investissement sur la qualité de la pédagogie de votre enseignant et sur votre pratique. C’est la raison d’être d’une fédération, qu’elle soit sportive, culturelle ou autre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :