Wutao, qui m’aime me suive…

Le livre "Wutao, pratiquer l'écologie corporelle" est sortie en septembre 2011 au Courrier du Livre

La formation de la Wutao School a repris ce week-end pour une nouvelle saison. Suite à la sortie du livre, cela a été l’occasion de resituer le Wutao dans l’histoire, et son apport dans les arts corporels.
Depuis 2000, le Wutao s’est développé, d’abord dans l’intimité, dans un esprit de transmission, puis depuis 3 ans au sein de la Wutao School. Depuis 2000, les créateurs de cet art corporel métissé, Pol Charoy et Imanou Risselard en ont diffusé les fondements au sein de la presse spécialisée. Que ce soit Génération Tao bien sûr, ou d’autres titres qui ont suivi et surfé sur la vague. Mais aussi lors des Journées Nationales de Qi Gong. Rappelons que le magazine Génération Tao, dont ils sont aussi les fondateurs, est partenaire de la Fédération de Qi Gong (aujourd’hui FEQGAE) pour la diffusion des  JNQG depuis plus de 10 ans.

Souvenez-vous en juin 2001, Pol était au micro, Imanou au mouvement et tout était déjà décrit, du lâcher prise à la pulsation, de la pulsation à l’ondulation de la colonne vertébrale, le rôle et la place de la respiration, l’ouverture au sentiment du geste etc… etc…On y voit même ce que le Wutao peut apporter aux arts martiaux !

Aujourd’hui, force est de constater que le Wutao fait des envieux et qu’il est même copié. C’est la marque des grands, mais la moindre des choses serait de reconnaître la source d’inspiration. Malheureusement l’ego chez certain ne l’entend pas comme ça.

Certes le mouvement ondulatoire est un développement fondamental du Wutao, mais le Wutao n’a pas inventé l’ondulation de la colonne vertébrale. Qui donc l’aurait fait ? L’ondulation de la colonne vertébral est présente dans bien des traditions européennes, africaines, indiennes et amérindiennes… et asiatiques bien sûr. Alors que penser d’un homme qui se targue d’avoir fait « une découverte fondamentale sur l’essence du tao » par ce qu’il nomme l’onde du dragon ? Non l’onde n’est pas une découverte, ni des uns ni des autres, c’est un patrimoine de l’humanité. Mais l’ affirmation que ce mouvement primordial est à la source de notre globalité d’être et de mouvement, est un apport majeur du Wutao.

Dès sa création le Wutao s’est présenté comme le métissage de la bio-énergétique orientale (taoïste) et occidentale. Le Wutao s’émancipe alors du cadre culturel de la Chine et sort du piège de l’exotisme. Il s’ancre aussi dans la sensorialité (concept occidental) pour que le mouvement soit une expérience, une connaissance, et non pas un savoir. Pour cela, la pédagogie insiste sur le sentiment du geste afin que de ne pas tomber dans la répétition méthodique. Le mouvement doit être habité. Le Wutao remet du lien entre le corps et l’esprit (qui sont pour beaucoup encore deux entités séparés) : Eveiller l’âme du corps prend tout son sens, ainsi que la notion d’écologie corporelle, dont Génération Tao fut le premier porteur en 2004.  Aujourd’hui, ces mots même sont repris dans le milieu du Qi Gong. On voit une icône médiatique du Qi Gong en France proposer des stages de « Qi Danse », dont la présentation parle de métissage, de la transformation écologique et du réveil d’émotions profondes – improbable dans la culture chinoise (confucianiste). Comment ne pas y voir l’apport du Wutao et de son métissage ?

D’autres personnes, même proches des fondateurs du Wutao en intègrent les principes dans leur pédagogie et leur pratique, parfois à l’insu de leur plein gré. C’est une réalité, l’apprentissage se fait aussi par les champs morphiques et les neurones miroirs. On n’échappe pas à ce fonctionnement. Certains arts martiaux (Yoseikan Budo, Bagua Zhang) et certaines danses (Africaines, afrobrésilienne, hip hop…) exploitent l’ondulation de la colonne vertébrale, mais toujours par le système nerveux volontaire : les codifications du martial et de la danse n’ouvrent pas la porte à la douceur, nécessaire à l’ouverture au sentiment. Le Wutao aborde l’ondulation par le système involontaire et par des lâchers (-prises), ce qui est un changement complet d’angle de pratique, de relation à soi et de pédagogie. Le Wutao est aussi un art de la pédagogie.

C’est parce que la source du Wutao est un couple, lui-même métissé, parce que leurs influences sont multiples que Pol Charoy et Imanou Risselard en sont venu à sortir du cadre traditionnel des pratiques taoïstes (et non pas chinoises), pour magnifier l’art. Le nom « Wutao » rend hommage à la transmission de la lignée taoïste, mais bien d’autres connaissances le nourrissent et en font aujourd’hui une pratique d’une rare complétude. (cf le livre WUTAO, pratiquer l’écologie corporelle). Le Wutao n’est pas l’œuvre d’une personne. Cet art touche à l’universel, au transpersonnel (1). Ce qu’apporte le Wutao depuis plus de 10 ans, c’est une ouverture à notre nature primordial, à ce qui est transversal à l’humanité mais qui vit en chacun de nous de façon unique. Par la notion de corporalité (à la fois corps, souffle, sentiments et pensées, histoire…) le Wutao nous relie à nous-même, à notre conscience et à notre nature.

(1) Le Wutao a permis le développement de la Trans-analyse®, une voie de connaissance de soi proche de la psychologie transpersonnelle (voir aussi http://www.irett.net)

Publicités
Comments
3 Responses to “Wutao, qui m’aime me suive…”
  1. BOUSKELA dit :

    Un texte bien inspiré Arnaud!

  2. Olivier dit :

    Tout est dit! Merci pour ce partage!

  3. Valérie dit :

    Je viens de recevoir une pub sur des stages de ‘l’onde du dragon » qui m’a interpellé !
    Bravo pour ce texte ou tout est bien dit.
    Merci pour cette rétrospective.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :